Quelques jours à Doha




Nous n’avons vu qu’une partie de Doha durant nos cinq jours d’escale. Doha et ses multiples facettes entre vielles traditions rigides et folies architecturales ou technologiques. Difficile de donner son ressenti quand on n’y vit pas. Doha est un mystère avec tous ces immeubles de luxe à moitié vides, ses yachts qui attendent je ne sais qui, cette ambiance qui respire fortement l’argent, ces hôtels de luxe où les expatriés viennent s’abreuver de cocktails interdits, cette propreté incroyable et cet ordre dérangeant. Tout est trop beau, trop propre, trop droit, trop haut, trop connecté, trop…trop.

Inutile de s’imaginer avoir un « welcome » chaleureux de la part d’un Qatari, ou alors il vous l’enverra peut-être par sms.

Malgré tout, nous avons vécu d’excellents moments et apprécié nos balades dans le calme du quartier de Porto Arabia, notre diner dans le souk walik, et notre soirée devant un bon cocktail face aux lumières de la somptueuse « Pearl ».













56 vues

© 2016 par Patricia Delmée. Créé avec Wix.com